Nouveau poème : Renaissance !

par Florent Babillote  -  25 Février 2015, 23:16

Nouveau poème : Renaissance !

Nouveau poème : Renaissance !
Qui n'a jamais voulu renaître de ses cendres...
A partager et commenter si vous voulez.
Excellente lecture.

La vie est une chance
l'errance une science
la mort une révérence

tout a un sens
même un semblant d'évidence

j'aime viser haut
crescendo

même si souvent le ciel
devant l'éternel

me nargue
il me targue

de publier mon nouveau livre
ivre sur les rives

d'un renouveau,
je porte l'assaut

une flèche comme un proton
un photon,

je voudrais être une particule de lumière
si je suis sincère
parfois je désespère

mes vers sonnent creux
j'ai fais un vœu
devant les cieux

serais-je à la hauteur
d'un monde guidé par la noirceur

je me suis créé ma société
dans laquelle j'ai été apprivoisé

car ici bas
j'ai pas toujours la foi

souvent jugé
maladie des préjugés
l'avis des autres m'indiffère
lorsque je pense à Voltaire

seuls mes amis errent
dans mes airs

ma famille et ma femme
voilà mon Graal !

je lutte, parfois je bute
toujours je m'élève
ici ce n'est pas le jardin d'Eden
en dehors du système
j'ai mis un genou a terre
à force de viser la stratosphère...

abusé, arnaqué désavoué,
telle est la société
lorsqu'on est qu'un animal blessé

parfois épuisé
souvent fatigué
jamais rassasié
le phénix vogue sur mes vers
ses ailes protègent ma sphère

car ce qui ne tue pas me rend plus fort
encore un petit effort

pour sortir d'un hiver si dur
heureusement que j'ai excalibur

mon épée est ma plume
mes vers font bouger les dunes

mon esprit semblait coincé
telle une clé abîmée

vidé de sa substance
puis l'espoir d'une nouvelle chance

a irrigué ma poésie
la vie c'est aussi la pluie
le monde rit
j'arrive enfin à lui sourire aussi

lorsqu'avant je faisais semblant
comme beaucoup de gens

d'épouser ses préceptes
sans accepter sa quête

aujourd'hui apaisé
par une étrange fée

grâce à ses douces mains
j'arrive à voir plus loin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :