Le goût du risque !

par FLORENT BABILLOTE  -  29 Septembre 2015, 22:44

Le goût du risque !

J'étais un égoiste,

porté par la piste

d'une vie anéantie

par les sorties

j'étais malpoli,

Napoli et ses étendues d'eau si jolies,

un homme étrange,

même pour un ange,

malsain,

même pour un saint,

puis j'ai marché au bord du rhin,

afin de chasser le malin..,.

apprivoiser ma tristesse,

c'est déjà voir l'allégresse,

je voudrais aller en grèce,

pour voir le courage,

d'une population ayant la rage,

mes idéaux ont fui,

j'aime tant la pluie,

le petit craquellement de la poésie,

je sens quelque chose,

au bout de ma prose,

du genre sclérose,

puis qui sait l'apothéose,

d'un rose, une autre cause,

je ne sais pas où je vais,

tout ce que je sais,

c'est que j'y suis déjà !

venez voir là-bas,

où plutôt ici,

rhapsodie...

j'ai la conscience de mon espace temps,

aller de l'avant,

sans oublier le passé,

c'est respecter le temps,

l'horloge universelle,

l'ultime querelle spatio-temporelle,

respecter le présent c'est voir l'avenir,

avoir des projets, ressentir...

j'étais égoiste, artiste,

fan de twist,

le dessin m'appelle,

m'interpèle,

si je ne serai jamais Léonard de vinci,

je vous guiderai vers un voyage en poésie

quelque part en apesanteur

entre les lignes traversant mon coeur...

j'espère que ma prose traversera le temps,

puisque écrire, c'est ne pas être dans le rang,

partager son phrasé,

c'est déjà exister,

être un artiste,

c'est avoir le gout du risque !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :