Ma révolution...

par FLORENT BABILLOTE  -  18 Janvier 2016, 05:48

Ma révolution...

Ma révolution,

où l'évolution de mon bastion,

j'aimerais chanter ma nouvelle dénomination,

au monde entier,

montrer que vouloir c'est déjà changer,

je masquais ma vérité,

dans un torrent de fausses réalités,

aujourd'hui je suis un être plus ouvert,

et moins fier, un homme plus sincère,

bienvenu dans ma sphère,

mon monde était taciturne,

et quelque peu nocturne,

je n'avais plus envie de rien,

puis j'ai vu la lumière du chemin,

l'écriture m'apporte la soif de vivre,

lorsque je marchais sur les pavés des rives,

j'ai fais tant de mal,

comment me pardonner et lever le voile,

j'ai vu ton regard,

me faire croire en une nouvelle forme d'art,

artiste c'est aussi être autiste,

posséder son monde,

puis s'ouvrir comme le sourire de la Joconde,

j'étais un soupir,

maintenant enfin je respire,

d' un petit souffle patient,

car vouloir c'est accepter le présent,

et savoir que le chemin est parfois long,

si beau est le son du violon,

lorsque la réussite a frappé à ma porte,

je n'étais pas prêt,

à voir ce reflet,

de moi même,

j'avais encore tant de haine,

la peine s' immisçait dans mes veines,

puis j'ai vu ton courage,

preuve que l'amour n'est pas un mirage,

j'étais sur un certain voltage,

énergique, anxieux et orgueilleux,

j'étais si creux,

puis ton regard m'a fait croire,

à une fin moins dérisoire,

ton amour me porte,

cajole mon aorte,

j'étais un despote,

tu m'as tellement changé,

bousculant mes idées,

je suis devenu compréhensif,

pensif, et moins évasif,

j'ai vu la lumière de tes vers,

dans un poème sur la chair,

puis les affres de la vie t'ont trahi,

aujourd'hui je vais te porter,

demain tu seras subjugué,

par tant de volonté,

ma révolution c'est toi,

si j'ai fait le premier pas,

il n'est pas l'heure de sonner le glas,

mais plutôt de voir les aléas,

comme une chance,

une expérience,

ma révolution c'est rester auprès de toi,

piano piano explorer tes multiples facettes,

faire de notre vie une fête !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :