Anne, une fille fragile...

par FLORENT BABILLOTE  -  21 Mars 2016, 08:40

Anne, une fille fragile...

Anne est une fille fragile,

vivant sur une presqu'île,

sa vie part en vrille,

sa maman jeune divorcée,

en a marre des préjugés,

mieux vaut vivre seul que mal accompagné,

son mari la battait et la manipulait,

alors pour se protéger elle et sa fille,

maman a ouvert la fenêtre de ses yeux,

vu que le monde pouvait aussi être merveilleux,

Maman a tendu la main,

un autre homme marche sur le même chemin,

maintenant ils forment une nouvelle famille,

moins riche mais plus humaine,

Anne est une reine,

pour son beau père qui n'a pas d'enfant,

il l'a considère comme un diamant,

Maman rigole enfin,

depuis que beau papa lui montre le chemin,

la vie est un cycle, le monde tourne,

parfois nous détourne,

du droit chemin,

ce qui compte c'est d'entrevoir la lueur,

croire en de lendemains meilleurs,

Anne écrit un journal intime,

rime, style versatile, mot mimant l'infime,

elle parfait ses mots,

du haut de ses quinze ans,

s' imagine en romancière,

peut être un jour,

elle jouera dans cette cour,

en attendant Anne s'occupe de maman,

comme un aimant,

la suit partout,

apprend sans cesse,

des expériences de la vie,

puis en fait des poésies,

Anne sait qu'on a qu'une mère,

alors elle balaie ses envies suicidaires,

lorsque le froid s'immisce dans ses vers,

Anne est bipolaire par éclair,

parfois elle fait des vers sur sa maladie,

pleur seule devant son miroir,

personne ne peut la comprendre,

sauf sa maman tard le soir,

ancienne dépressive maman est comme une éponge,

trop sensible elle sait bien que plein de choses rongent,

plein de choses rongent sa fille,

Anne c'est le jour et la nuit, une magnifique poésie,

c'est le yin et le yang,

Voltaire et ses cendres,

parfois elle fait des choses pouvant paraître étrange,

c'est parce qu'elle communique avec les anges...

maman la protège, veille sur sa progéniture,

elle a fait plusieurs cures,

mais ce dont a besoin Anne c'est d'amour,

alors parfois elle se tourne vers beau papa,

il lui montre que là bas,

le soleil se lève aussi,

que dans la vie réside une forme de rhapsodie,

que la lumière est la même pour tout le monde,

et même dans la pénombre,

ce qui compte c'est de savoir utiliser son énergie,

afin de rester ancré dans la vie,

diriger son énergie vers un objectif,

le pouvoir des idées aboutit à la création,

le bonheur n'est qu'une perception,

le positivisme ancré dans l'action,

beau papa et maman sont très amoureux,

alors Anne va mieux,

peut être un jour alors elle touchera les cieux,

écrira des romans faisant le tour du monde,

an attendant elle fait fondre,

son petit copain,

il est au courant,

et la tourne vers un nouvel élan !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :