Géométrie

par FLORENT BABILLOTE  -  10 Mars 2016, 12:16

Géométrie

Je ne suis que géométrie,

une douce symphonie en dent de scie,

un losange loin d'être un ange,

une droite rectiligne sortie de la ligne,

j'atteins mon apogée lorsque je suis carré,

savoir dire non c'est se protéger,

si j'ai apprivoisé mon passé,

le présent ressemble à un cercle vicieux,

dans lequel tout sonne creux,

je suis une boucle je tourne en rond,

mon mal être est si profond,

comme si je dessinais un rond,

sans fin,

j'ai pas choisi mon chemin,

j'ai échappé à mon destin,

je n'aime pas les angles,

je dors dans un rectangle,

parfois la vie m'étrangle,

ma schizophrénie est une leçon de vie,

la preuve que souffrir c'est aussi grandir,

s'évanouir dans un océan de voix c'est déjà mourir,

puis j'ai appris à conquérir la réalité,

mon cerveau était comme alité,

entrelacé dans une dimension masquée,

j'ai aussi appris à contourner les préjugés,

aujourd'hui j'ai pris la tangente,

j'ai su remonter la pente,

perpendiculaire est mon intention,

viser tout la haut,

ma maladie dort,

dans un port,

je rêve d'un ailleurs,

dans lequel ma géométrie ne serait que poésie,

si la vie n'est que probabilité,

laissez moi rêver d'un chemin étoilé,

dans lequel les nombres dansent,

et me permettent d'entrer en transe,

je ne suis que géométrie,

avec ses hauts et ses bas,

ses règles et ses lois,

mais aussi ses aléas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :