Paris

par FLORENT BABILLOTE  -  4 Avril 2016, 17:26

Paris

Paris héberge la lumière,

par ici berge amère,

un air de jazz,

l'emphase jeté sur mes phrases,

Par ici paris poésie,

Paris fait la pluie,

et parfois le beau temps,

Cette ville n'est pas dans les rangs,

Paris où une douce symphonie,

dans les veines de la nuit,

Ici les gens grouillent,

pressés par le temps qui passe,

Par ici tout est gris,

tout est aussi lumineux,

le parc est mélodieux,

même Voltaire devient nerveux,

Hommage à Paris,

Par ici, c'est aussi la folie,

versatiles sont nos esprits,

Paris attise la convoitise,

comme une belle femme,

elle s'habille, se maquille,

se déguise comme un trans,

pour mieux entrer dans la danse,

Paris c'est la vie,

comme une fourmilière,

je la tutoie,

elle me vouvoie,

les voitures louvoient,

souvent envoie,

au sol avec violence,

ici pas beaucoup de tolérance,

Paris grouille d'idées,

les gens ont trop de préjugés,

Paris est une belle vitrine,

ce n'est pas une vulgaire terrine,

Même la banlieue a son charme,

pour qui sait regarder avec son âme !

les hommes se bousculent, se battent parfois,

car par ici les hommes ont d'autres lois,

Talion, nous sommes tous des Lions,

Je suis né ici à Vitry sur seine,

oh comme je l'aimais ma petite reine,

si parfois mon regard se perd dans le noir,

c'est que je viens d'un endroit dans lequel l'espoir,

se cache dans la pénombre,

j'étais une ombre,

Paris c'est un peu ma vie,

j'aime y retourner en pèlerin arpenter marcher observer,

je me remémore les bons moments,

tous ces sentiments,

angélique et son courage ardent,

si je suis dorénavant différent,

C'est que paris m'a endurci,

Paris c'est la vie,

Paris est partie,

partie fini,

tel le phénix je me régénère,

grâce à cette sphère,

Paris ou lorsque la folie,

n'est que survie,

merci tendre nuit,

par ici c'est Paris, voilà je suis déjà parti...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :