Illusion

par FLORENT BABILLOTE  -  9 Septembre 2016, 08:47

Illusion

Un jeu de miroir

comme un trou noir

je ne perçois plus mon reflet

triste sont mes versets

mon ombre a disparu

je vogue dans la rue

les ruelles paraissent immense

le monde est si dense

la foule s'écroule

je vois le mensonge

la trahison qui ronge

tout est illusion

même si tout est question de perception

je suis un tiroir

j'arpente les trottoirs

ma personnalité est multiple

telle une tulipe

je cherche la lumière

mais aujourd'hui ma poésie n'est qu'illusion

même si j'ai un cœur de lion

je fais des bonds

tournant en rond

ma prose s'évapore

dans un cratère qui sent la mort

je me reconstruit tel le phénix

j'ai échappé à une rixe

le monde n'est qu'illusion

et moi je cherche une raison

une maison dans laquelle tout serait moins pathétique

je suis d'humeur électrique

souvent les gens jugeant

sont très changeant

ce sont les pires

qui du haut de leurs satires

oublient de s'appliquer leurs propres règles

c'est comme la pègre

le monde me dégoutte

goutte, goutte, mes vers

coûte que coûte, j'essaie d'être sincère

puis ma prose capte à nouveau le lumière

l'être cher vient d'arriver

balayant mon humeur maussade du moment

en sa présence l'espace temps

se contracte, et me permet d'être en contact

avec ma fée, qui grâce à sa baguette

me fait faire des pirouettes

le monde n'est qu'illusion

l'amour est ma maison...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :