Romanesque

par FLORENT BABILLOTE  -  18 Septembre 2016, 08:23

Romanesque

La vie est romanesque,

composant une fresque,

j'y étais presque...

je suis un elfe étrange,

un ange dans une grange,

un certain concentré d'énergie,

ma poésie vire à la mélancolie,

puis grimpe vers l'Estonie,

venez par ici,

je vous guiderai vers un ailleurs,

là où sèchent les pleurs,

là où la musique ne s'arrête jamais,

là où on ne vit pas à l'imparfait,

aujourd'hui je suis si heureux,

lépreux, fier et orgueilleux,

je contemple l'azur,

qui ondule sur l'air pur,

qui de ses nuages masque ma rage,

je tourne les pages,

de ce livre qui me hante,

je le lis et l'arpente,

ma vie n'est plus cette pente errante,

enclume enivrante,

vibrante est la mélodie,

elle nous transporte en Arménie,

puis je retrouve les rues de Paris,

comme un immigré,

étranger à moi même,

mes vers me remodèlent,

court, court la sentinelle,

ma vie mon hirondelle,

draine, draine le nouvel Eden,

j'ai envie de crier mon bonheur,

comment faire au milieu de la torpeur,

le monde s'est arrêté,

les attentats nous ont emprisonné,

pourtant je sens comme un vent,

nouveau arpenter l'esprit des gens,

romanesque est ma vie,

la poésie nous évite le sursis,

échappatoire divin,

tout est question de parfum,

je parfume ma prose,

ose l'osmose et même la métamorphose,

j' étais dans une fosse,

le monde est si rose...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :