Un Jour...

par FLORENT BABILLOTE  -  18 Novembre 2017, 22:30

 

 

Un jour j'aurai moins d'énergie,

même ma poésie rimera euthanasie,

un jour je ne serai plus là,

respirant l'au delà,

Pourtant je n'ai pas peur,

conscient que mon cœur,

aura vécu sans leurre,

un jour je serai moins positif,

peut être même primitif,

maladif comme un rif,

de Jimi Hendrix,

mes vers seront qui sait classé X,

Je chanterais comme Vercingétorix,

un jour je serai loin,

réincarné en un petit chien,

j'irai aux abords du Rhin,

avec mon maître,

repensant à tout ces traîtres,

un jour je serai un oiseau,

pour changer de vision,

de perception,

Peut être même un Lion,

rugissant dans la faune sauvage,

avec ce regard mêlant la rage,

et la sagesse,

j'irai parler avec ma poétesse,

de rimes endiablées,

de vers dénudés,

des textes et notes de Julien Doré,

mêlés à la magnificence de Victor Hugo,

couplés avec un zest de Piano,

Schuman, où la musique d'une toile,

juste avant mon dernier râle,

un jour j'écouterai encore une fois Mozart,

histoire de croire que le monde n'est pas si noir,

un jour je serai une poussière,

prise dans la prison stellaire,

virevoltante, ennuyante,

et même perdue dans L'enfer de Dante,

Un jour je serai un inconnu,

vieillissant les cheveux au vent,

peu importe,

du moment que rime mon aorte,

peu importe du moment qu'elle m'ouvre la porte,

Un jour je serai con,

balayant mes idéaux,

au profit d'un son mono,

mais je sais que tu seras là,

pour ramener des couleurs me laissant sans voix,

mes vers redeviendront,

alors en stéréo,

hétéro ou homo, et même soprano,

qu'importe du moment que je suis prêt de toi,

viens je t'emmène dans l'au delà...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :