Le pianiste !

par FLORENT BABILLOTE  -  10 Mai 2018, 19:58

 

 

Un piano annonce un autre monde,

quelque part dans la pénombre,

Un piano grave l'amertume,

Un pianiste communique même avec la Lune...

 

 

Un pianiste tapote des notes,

tendre Despote,

il espère un jour être reconnu pour son art,

conscient que du savoir émerge la gloire,

il espère tellement remplir des salles,

même avec son visage pâle,

sa musique lève le voile,

sur son passé sans étoile,

peu importe son chemin,

peu importe le refrain,

peu importe les obstacles,

les tacles et autres artefacts,

du moment que l'espoir est là,

c'est cela sa voie,

la musique ne ment jamais,

elle est comme un reflet,

un miroir de l'âme,

bienvenu au cœur de son drame,

et même si ses larmes ne coulent pas,

et même s'il n'a plus de voix,

sa musique sera toujours là !

 

Un piano annonce un autre monde,

quelque part dans la pénombre,

Un piano grave l'amertume,

Un pianiste communique même avec la Lune...

 

ses notes pleurent parfois,

il est temps que sonne le Glas

sa musique donne à voir,

mon pianiste à des super pouvoirs,

il a fait une promesse,

à sa grand mère qui allait à la messe,

il vivrait dorénavant pour sa passion,

aux oubliettes la raison,

et tous ces êtres abscons,

qui veulent briser vos idéaux,

mon pianiste est un héros,

ses notes vogue à travers mon balcon,

sa musique est ma lumière,

il est ce que Baudelaire est au vers,

tendre pianiste, parfois il joue seul à la gare,

tel un phare, l'art c'est épouser le noir,

puis donner à entrevoir,

un monde meilleur,

ses notes c'est comme les battements de son cœur,

mon pianiste n'a jamais peur,

tant qu'il peut jouer,

il peut déjouer les préjugés,

 un jour il épousera son piano,

alors il saura qu'il peut aller tout là haut...

 

 

Un piano annonce un autre monde,

quelque part dans la pénombre,

Un piano grave l'amertume,

Un pianiste communique même avec la Lune...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :