Ailleurs...

par FLORENT BABILLOTE  -  17 Décembre 2018, 08:30

 

 

Ailleurs, quelque part dans les tréfonds de mon cœur,

Ailleurs, bercé jadis par le régime de la terreur,

Ailleurs, je suis désormais en apesanteur,

Ailleurs, car le monde est une rose,

Ailleurs, j'aimerais être le magicien d'OZ,

Ailleurs, d'un coup de baguette magique dire ose, ose !

Ailleurs, car même ma prose est ma chose,

Ailleurs, ma douce France est morose,

Ailleurs, dans un ciel sanguin voguent mes rêves,

Ailleurs, il faut que monte la sève,

Ailleurs, heureusement j'ai mon Eve,

Ailleurs, mon sang c'est mon écriture,

Ailleurs, comme une page pleines de ratures,

Ailleurs, dans une dimension lointaine,

Ailleurs, près d'une fontaine,

Ailleurs, des gouttes d'eau défilent sur mon visage,

Ailleurs, la vie est aussi un mirage,

Ailleurs, j'ai toujours la rage,

Ailleurs, je sers les dents,

Ailleurs, mon esprit est un volcan,

Ailleurs, ensorceleur, escaladeur, j'ai si peur,

Ailleurs, apprendre de ses erreurs,

Ailleurs, bienvenue à ma peur,

Ailleurs, ma peur irrigue ma rancoeur

Aillleurs, car c'est mieux d'ailleurs,

Ailleurs, puisque le monde tourne mal,

Ailleurs, car l'humain a perdu la flamme,

Ailleurs, dans les bras d'une fleur,

Ailleurs, elle seule berce mon cœur et cajole même mes erreurs,

Ailleurs, une lumière m'a fait comprendre qu'il était l'heure,

Ailleurs, aller de l'avant,

Ailleurs, sans se soucier de l'avis des gens,

Ailleurs, puisque le monde est en perdition,

Ailleurs, je suis en mission,

Ailleurs, mes vers sont des électrons,

Ailleurs, j'attire la compassion mais seule compte la passion,

Ailleurs, dans ses bras, je retrouve la raison,

Ailleurs, merci tendre fleur,

Ailleurs, tu es la seule à apprivoiser mon cœur,

Ailleurs, ce monde est un leurre,

Ailleurs, ton regard fleurte avec mes mots,

Ailleurs, tu m'emmènes tout là haut,

Ailleurs, le néant ne me fait plus peur,

Ailleurs, du moment que je suis avec ma petite fleur,

Ailleurs, tant que je serais ailleurs !

L'écriture est un ailleurs...

 

Le monde est un ailleurs, l'écriture une porte, l'espoir nous unit, la poésie transcende même les plus démunis...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :