Je croyais...

par FLORENT BABILLOTE  -  15 Février 2020, 17:01

 

 

 

Je croyais que la vie c'était le sursis,
la pluie et l'ennui,
puis j'ai découvert la poésie, l'alchimie,
et surtout la symétrie,
j'ai délaissé les artifices du miroir
au profit du savoir,
comment faire pour toujours progresser,
sans trop tergiverser
,
mes vers patinent et dansent tel un ouragan,
il atteint son point culminant,
lorsque mon écriture se transforme en torrent,
transformiste des vers,
je suis tétanisé par le néant,
le vide c'est le vent,
l'inspiration le moment présent,
je croyais que la vie c'était avoir beaucoup d'amis,
puis j'ai découvert les artifices du monde de la nuit,
je croyais tellement de choses,
victimes de névroses,
l'écriture m'a réconcilié avec moi même,
c'est mon jardin d'Eden,
quelque part j'ai toujours cherché la quiétude,
même si la vie est parfois rude,
j'étudie chaque jours,
conscient que seul la connaissance permet de gravir les tours,
j'ai pleins de tours de passe-passe,
je suis en chasse,
prenant un café en terrasse,
je croyais que le monde était noir,
c'est mon univers que je voyais dans le reflet du miroir,
puis j'ai découvert la beauté de l'humanité,
la sincérité de l'amitié,
mes préjugés se sont évanouis face à la poésie,
La terre est en Eden stellaire,
dont les occupants se croient en enfer...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :