Nos différences...

par FLORENT BABILLOTE  -  29 Mai 2020, 04:34

 

 

 

Je suis né dans le pays des droits de l'homme,

Et pas dans le pays d'Apple et de sa petite pomme,

dans une contrée où la différence était érigée en drapeau,

comme un oiseau chantant ses idéaux,

dans mon pays l'homme n'est plus un fantôme,

il nous suffit de connecter nos neurones,

pourtant la différence fait toujours peur,

comme cet homme inspirant la terreur,

sa tête est difforme,

son esprit filiforme,

nos regards désinvoltes,

parfois cela me révolte,

la différence est une chance,

même la différence se danse,

comment danser alors que différence a cessé de résonner,

le ballet est terminé,

les danseuses étoiles sont fatiguées,

différence a cessé de résonner,

tout le pays est sclérosé,

la différence fait peur,

elle est comme un linceul déposé sur notre regard,

nous empêchant de voir...

la normalité est érigée en vanité,

snap et instagram ont leurs filtres,

déformant la réalité,

triste contrée que celle qui nous sépare,

l'homme se pare,

croire c'est déjà voir...

 

Refrain :

 

Nos différences sont une chance,

même la différence se danse,

comment danser lorsque différence a cessé de résonner...

comment sublimer alors que le pays tout entier est sclérosé !

 

 

la différence est une parure,

et même pour la pire des ordures,

différence comme cet enfant autiste,

qui a l'air si triste,

seul dans la cour de récrée,

il se cherche une fée,

afin de fuir ces regards moqueurs,

résonnant comme la terreur dans son cœur...

différence comme cette femme fragile,

que certains hommes agiles manient sans aucun style,

la différence est partout,

il suffit d'ouvrir le verrou,

Martin Luther King voulait l'égalité entre les blancs et les noirs,

il voyait dans le miroir,

tellement plus que des noirs...

juste des êtres humains,

et certainement pas ces hommes hautains,

le système est brisé,

notre France est révolté,

les gilets jaunes sont emprisonnés

personne ne croit plus en rien,

normal puisque nos différences errent en vain,

le front national fait l'éloge de la France aux français,

triste reflet d'un monde désuet,

les personnes âgées sont montrées du doigt,

et laissées pour compte sans aucune foi,

les PDG font la loi,

et moi je fais du Slam avec perte et fracas,

je ne fais qu'observer un monde si sombre,

l'homme n'est plus qu'une ombre,

traversant la pénombre,

l'homme titube, errant dans cette ruelle obscure,

faite de vers et de craquelures,

 

Refrain :

 

Nos différences sont une chance,

même la différence se danse,

comment danser lorsque différence a cessé de résonner...

comment sublimer alors que le pays tout entier est sclérosé !

 

 

La différence est une chance,

même la différence se danse,

sans différence le monde serait stérile,

mes vers sont agiles et filent,

dans l'atmosphère, de tout là haut Dieu n'ose même plus regarder,

ses anciens protégés,

la différence devrait être érigée en statue,

et non exclue dans les bas fonds des rues,

certains policiers tue pour rien,

pire que le venin,

Georges Floyd voulait juste respirer,

un policier sans raison décida de le tuer,

parfois mes larmes ne sortent pas,

comme une rage qui se glisse au plus profond de moi,

comme une rage de l'au delà...

 

( Solo Piano )

 

parfois l'air est trop lourd,

l'homme est sourd,

les politiques vivent dans leurs tours...

comme si, respirer dans ce bas monde était dangereux,

comme si, la différence empêchait d'être heureux,

moi aussi je suis différent,

comme un refrain lancinant,

j'ai une maladie silencieuse,

une schizophrénie ténébreuse,

si j'ai appris à la maîtriser,

comment maîtriser vos regards,

je crois que c'est tout un art...

 

 

... J'ai fait un vœu,

un jour l'homme retrouvera son essence,

et érigera nos différences,

comme un principe universel,

seulement alors nos différences vogueront telle une hirondelle...

 

refrain :

 

Nos différences sont une chance,

même la différence se danse,

comment danser lorsque différence à cesser de résonner...

comment sublimer alors que le pays tout entier est sclérosé !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :