ILLUSIONS...

par FLORENT BABILLOTE  -  5 Avril 2021, 07:51

 

 

 

 

Une illusion berçait mon cerveau

de faux semblants rassurants

de faux héros consternants

Une illusion berçait mon cerveau...

 

 

J'étais jeune et naïf,

voyant mes potes fumer des spliffs,

j'étais jeune et naïf,

comme cette guitare que tu kiffes

une illusion berçait mon cerveau,

rassurait mon égo,

Hier j'étais si triste

aujourd'hui si altruiste

je croyais le gouvernement,

qui gouverne et qui ment

qui sait si bien faire semblant,

je croyais les gens qui ont gravi une pente,

et qui vivent sur une rente,

l'illusion est partout !

ce monde est devenu fou,

l'équation n'a pas de solution,

seules perdurent les questions,

les probabilités nous ont assiégé,

la mécanique quantique nous a piégé,

« Dieu ne joue pas aux dés ! »

Bienvenue dans un monde d'illusions,

stupide constellation !

... la société n'est qu'un miroir,

l'homme est une foire,

sans réel savoir,

tout existe, exit les hits avec de vraies rythmiques

tout et son contraire sur la playlist...

 

l'illusion a tellement marché,

que j'y étais attaché,

comme si je ne voulais pas me réveiller,

Matrix n'est pas loin,

tout comme mon venin...

 

( les informations distillent le nombre de morts chaque jour,

et ma détresse grandit et gravit les tours,

l'homme vit dorénavant dans un four,

comment faire pour ne plus être un mouton,

telle est l'équation... )

 

 

Une illusion berçait mon cerveau,

de faux semblants rassurants,

de faux héros consternants,

Une illusion berçait mon cerveau...

 

 

L'illusion a failli me tuer,

faire de moi un homme écervelé,

dans un monde à deux têtes,

j'étais toujours prêt à faire la fête,

pour un oui pour un non,

sans véritable raison,

où est passé la passion,

ce monde est devenu fou,

rempli de faux gourous,

qui veulent nous mettre tous à genoux,

heureusement, je ne crois plus en rien,

seulement que chaque être à son chemin,

j'ai été stupide, mon écriture était vide,

avec un style aride, même pas fluide,

mon écriture avait pris quelques rides,

une illusion berçait mon cerveau,

dans laquelle l'humain pouvait dire on,

aujourd'hui l'humanité doit se reconstruire,

sur les ruines d'un virus nommé sbire !

certains voudront fuir,

d'autres préfèreront haïr,

ou tout simplement frimer en cuir...

certains préféreront l'illusion confortable,

à la réalité moins rentable...

et vous quelles illusions vous rassurent ?

Heureusement le monde n'est pas rempli que d'ordures...

 

 

Une illusion berçait mon cerveau,

de faux semblants rassurants,

de faux héros consternants,

Une illusion berçait mon cerveau...

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :