LETTRE POUR LA FRANCE : CAPITALISME animal

par FLORENT 3121  -  12 Mars 2009, 10:23  -  #OBSCURhttp:--srhtthp:v06.E-CLARTE : Schizophrénia.

 

LETTRE POUR LA FRANCE...






Capitalisme animal ou capitalisme libéral,

Tel est l'équation,

L'homme a créer un système qui le domine,

L'animal lui domine son espace vital,

Capitalisme animal,

Ou certains n'hésites pas à voler leurs frères humains,

La rage les trailers l'ont,

Toutefois ce n'est pas a eux de payer le prix fort,

La société toute entière est a rebâtir,

La régénération peut commencer...

L'heure a sonner,

L'homme a créer un système qui le domine ,

L'animal lui domine son espace vital,

Capitalisme animal,

Les présidents des grands puissances souhaitent réformer le système,

Est ce suffisant ?

Ici bas tout est question d'argent,

Ou est donc passer l'éthique ,

Le code déontologique,

Lorsque certains organisent l'arnaque du siècle,

D'autres crèvent de faim,

Ou est le point d'équilibre ?

Les lumières se retourneraient dans leurs tombent si ils voyaient,

La décadence spirituelle de notre société,

LOUIS 14 n'aurait jamais permis tel cacophonie

Ou est passer le charisme de l'homme politique ?

Certains ne font que suivre les sondages...

Alors que d'autres étaient des visionnaires,

L'homme politique doit être un précurseur,

Il a le devoir, de s'élever au dessus de la population de la guider,

Tel DE GAULLE ,

Il ne s'agit pas de faire ce qui plaît,

Mais ce qui est utile pour son PAYS,

POUR l'honneur de la patrie,

Ici bas , j'ai plus la foi,

TOUT est question d'argent,

tout est question de perte de temps,

Les grandes idées n'ont pas besoin de monnaie pour émerger,

E=MC2 n'a pas été créer grâce a des milliards,

Einstein la sortie de son cerveau,

Jeu de maux modaux,

altération de la dimension,

Galilée n'a eu besoin de personne pour démontrer que la terre n'est pas le centre de l'univers

Admire la matrice de mes vers,

Il est parti en croisade pour défendre ses idées,

La postérité lui a donné raison,

J'irais par dessus les préjugés de la pensée,

Ne suis qu'un observateur,

Un type qui regarde les informations,

Un homme avec ses faiblesses,

Mais dans ma faiblesse réside ma plus grande force,

Celle d'un homme,

Qui parle avec son cœur.




FLORENT BABILLOTE.






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :