ABSTRACTION.

par FLORENT 3121  -  22 Janvier 2010, 15:14  -  #OBSCURhttp:--srhtthp:v06.E-CLARTE : Schizophrénia.

ABSTRACTION.

 

 

 

 

 

 

 

j'ai un pouvoir d'abstraction

de perdre la raison en toute saison

j'ai un pouvoir de conjugaison

d'ériger mon intellection

en drapeau sur une colline en interaction avec la nature

ma plume est phase de maturation

la Joconde je suis

la vie m'épuise, je puise dans l'art des forces inestimables

je surfe sur mes idées de pénombre

je suis la réalité irréelle d'un type passionnel

je suis la fusion de mes mots

d'ailleurs est mon esprit

je balaie ma poésie

je suis la colline mentale

je suis la rupture axiale

une cure de désintoxication

un être fait de passion

la déraison habite mon cerveau

je suis la piste de danse des mots

qui suis je ?

L'illusion d'une femme maintenant la flamme

l'âme d'un synthétiseur vocal

le râle d'un animal sous le joug de la mort

j'irais où personne n'est allé

par dessus les préjugés

viens avec moi balayer la voie lactée

interaction où la juxtaposition de dimensions

chaque être compose sa dimension

le monde est scindé en univers

bienvenue dans ma sphère

abstraction où être de déraison

surréaliste est ma pluie

meilleur est la mélodie de mon esprit

je prend ma plume

je change de lune

je traverse les dunes

j'ai des siècles d'apprentissage

je suis le sage

le nouvel adage de l'obscure clarté

je suis un livre ensoleillé

rare sont ceux qui comprennent mes projections

la raison de ma chanson

la folie de mon monde

l'obscure clarté c'est le pouvoir de se transfigurer

incompréhension où négation de mes pulsions littéraires

éphémère est la sphère de mes neurones

chaque jour je parcours d'autres chemins mentaux

je vis tout là haut

quelques part au fond de l'eau

je suis l'image d'une rage.

la source inaltérable d'une musique atypique

mon inspiration se tarit

c'est pourquoi j'observe la verve du monde

je relâche mes neurones

je suis enfin détendu

comme cette flûte au loin

reflet de mon jeune chemin

abstraction ou lorsque mon cerveau me tourne le dos

je théorise des images

j'utilise mon vocabulaire pour devenir moins patibulaire

ma thérapie littéraire a commencé

voici la rébellion d'un lion

un homme doué d'imagination...

 

 

 

Florent.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :