SI JE DEVAIS MOURIR DEMAIN

par FLORENT 3121  -  12 Octobre 2009, 19:15  -  #OBSCURhttp:--srhtthp:v06.E-CLARTE : Schizophrénia.

 

Si je devais mourir demain

 

 

si je devais mourir demain

tout le monde serait invité au festin

si je devais mourir demain

j'aurais été heureux entre ses mains

dans ces bras qui me manque le soir

parfois j'embrasse l'espoir de ne jamais lui dire au revoir

parfois je broie du noir

je ne suis pas une foire

juste un homme avec ses faiblesses

un homme torturé par un passé alambiqué

si je devais mourir demain

elle serait mon dernier dessin

si je devais mourir demain

elle serait mon dernier chemin

 

Tout seul dans mon univers

je tapisse des vers

tout seul dans ma sphère

je crée l'atmosphère lunaire

stellaire est ma matière

j'erre dans les méandres de mon esprit

je n'y vois qu'un homme blessé

désarmé dans cette société où seul le profit compte

 

Si je devais mourir demain

au moins j'aurais vécu en humain

si je devais mourir demain

Elle aura été la seule à me tendre la main

 

je vois tant de choses

dans son regard de velours

je perçois tant d'amour

quelques part dans le creux de ma destiné

je l'ai rencontré

la fille de mes pensées

l'orchidée de la voie lactée

la plus belle des roses de ma prose

la sclérose s'empare de moi lorsqu'elle n'est pas là

parfois je me surprend à rêver

Passer ma vie à ses coté

 

 

Si je devais mourir demain

le temps s 'arrêterait il ?

Si je devais mourir demain

le temps serait t il moins volatile ?

 

 

Je ne suis qu'un psaume parmi les hommes

 

Un vers qui erre sur cette terre

dorénavant j'ai trouvé une nouvelle plume

une nouvelle inspiration volant de mont en mont

Saturne est ma planète

la terre est ma quête

Esthète, la mélodie de son corps n'a pas d'égale

affable je suis, pour la poésie je vie

Et ces mots d'amours parcourant son corps

Une guitare , un cri tard le soir

Un piano, une note qui monte crescendo

une trompette et mon style voguant de planète en planète.

Un athlète des mots, je travaille la sueur au front

La musicalité des mots dépasse la rhétorique

Pathétique parfois est mon esprit

Toutefois la fille de mes pensées me ramène toujours vers la réalité.

Question de survie...

 

 

Si je devais mourir demain

Elle serait mon destin

si je devais mourir demain

je changerais ce refrain hautain.

 

Sur la montagne de l'inspiration

Elle est celle qui me donne le ton

sur la montagne du désespoir

elle m'insuffle cette note d'espoir

 

Je ne suis rien

juste un homme emprunt d'amour

une vague de maux s'empare soudainement de ma plume

puis la nébuleuse de mon esprit se calme

grâce au miroir de son âme

elle est ma plus belle page

celle qui traversera les âges

elle est ma plus belle symphonie

lorsque le matin elle me parle au creux de l'oreille

L'hirondelle voguant de vers en vers

la lumière tapissant chacun de mes airs

 

Si je devais mourir demain

étrange refrain

si je devais mourir demain

Ce serait entre ses mains

 

 

Parfois tard le soir je sens son souffle caressant mon esprit

je sens la tristesse lorsque je suis absent

je sens le néant de l'instant

je sens tant de choses

dans son regard de prose

Chacun de mes départs

chacun de mes au revoir

démontre à quel point je l'aime

tel un aimant elle attise sans cesse ma curiosité

Tel un diamant elle brille de mille feux dans la rose de mes yeux

ma plume électrisé par tant de sincérité

 

si je devais mourir demain

je tenterais d'écrire un autre destin...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :