Si tu m'aimes comme je t'aime.

par FLORENT 3121  -  7 Décembre 2012, 23:10

Si tu m'aimes comme je t'aime

tu dois me suivre dans mon atmosphère

d'un battement de cils me confier ton univers

si tu m'aimes comme je t'aime

tu dois te sentir reine

 

tu me complètes

je suis un squelette

je suis obsolète sans ta présence

enivrante nonchalance

mon ego est démesuré

depuis que j'ai croisé ton regard en forme de voie lactée

destinée ou bien apogée

j'aime me glisser dans le creux de tes idées

je n'ai que faire des préjugés

je vis sur mon sentier

reclu du monde j'observe 

je suis en verve

j'aime dessiner mes maux 

sculpter des lettres

exégète,

si l'on s'est souvent moqué de l'écriture

le poète pourtant perdure

ma muse m'aide à construire un monde pur

une merveille dans laquelle je me sens bien

une sentinelle sans fin

 

si tu m'aimes comme je t'aime

la rage doit t'habiter

comme moi l'acharné

si tu m'aimes c'est que c'est inscrit dans tes veines

 

comme un livre sans fin

j'aimerais être ton destin

donne moi ta main

et je chasserai ce venin

qui te donne un gôut amer

le soir avant de dormir

veux tu être ma plus belle satire ?

 

 

regarde le miroir de mon regard

tu ne verras que l'image de ton nénuphar

un amour inaltérable à notre gloire

 

 si je suis parfois tombé très bas

c'était pour mieux exercer ma foi

j'ai changé de voie

du droit à écrivain

je pensais écrire en vain

puis ta main

m'a donné le courage 

de croire en une autre fin

j'ai si faim

ma maladie semble parfois être un souvenir

seul mon traitement me remémore mes soupirs

si j'ai été un sbire

gouverné par des voix

sache que dorénavant je suis Roi

 dans mon royaume, tout est question d'atome

Jadis fantôme

maintenant idiome

j'ai tant de volonté 

que parfois mon energie me submerge

m'emporte sur les berges

je voulais mourir

j'étais sans avenir

puis j'ai pris ma destinée en main

et enfin croisé ton chemin

si notre amour a traversé des ouragans

tu as su prendre le bon tournant

 

si tu m'aimes comme je t'aime

tu dois me donner ton esprit

ta vie et biensûr ta mélodie

si envoûtante

 

si tu m'aimes comme je t'aime

peu importe l'épreuve

tu seras toujours mon fleuve

celui dans lequel je me noie

celui qui exacerbe ma joie

 

la société est en fuite

les jeunes ne pensent qu'à prendre une cuite

je ne connais pas mes limites

le monde est un volcan en éruption 

rejetant des maux

je ne suis qu'un oiseau

volant sur le toit de l'univers

bienvenue dans la matrice de ma chaire

 

si tu m'aimes comme je t'aime

je n'aurais pas à flatter ton ego

tu verras lorsque mon drapeau

sera en berne

j'ai parfois trop de cerne

je passe mon temps à écrire 

à profiter de la vie, à rire

je ne dors plus depuis que je suis entré dans la folie

conscient qu'ici bas

chacun est en sursie

le monde est une montagne en dent de scie

veux tu gravir l'éverest 

prefères tu être a l'ouest

ou bien devenir une peste

parfois l'on aura froid

je serais toujours là

parfois tu auras peur

je restaurerais ton cœur

la fatigue peut être nous tétaniseras

peu importe du moment que tu es là...

 

 si tu m'aimes comme je t'aime !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :