SI TU PARTAIS...

par FLORENT 3121  -  25 Décembre 2010, 14:52  -  #OBSCURhttp:--srhtthp:v06.E-CLARTE : Schizophrénia.

 

 

 

 

 

 

 

 

si tu partais

fanerait mon univers

toi ma première

je m'enfuirais dans une autre ère

si tu partais

je refermerais mes vers

ma chair deviendrais sincère

parfois j'ai pas vu que t'étais morose

trop emporté par ma prose

toi ma rose

je m'en veux tant

tu fanais seule au vent

et moi perdu dans mon écriture lancinante

enivrante est ma poésie

telle une drogue elle m'envoie sur les rivages de la vie

parfois je ris

je me nourris intellectuellement

par une nuit de voyage j'ai vu les mourants

et le courant de la mer

j'ai vu tes yeux noyés de chagrin

j'ai vu les hommes bercé par mes refrains

et moi dans ma dimension malsaine

le venin d'un homme hautain

je parlais à d'autres roses

sans me rendre compte que je trahisais ma chose

mon essence c'est toi

mon karma, ma foi

brille dans mon regard un torrent de larme

j'ai rendu les armes

je suis parti après l'alarme

l'on s'est quitté par ma faute

mes erreurs mes mensonges

et ce songe qui me hante

crédules sont mes vers de tentacules

je recule face à mon coté parfois ridicule

je me fais peur

je fais des erreurs

erratique est ma renommée

depuis que tu es partie

ma poésie mise entre parenthèse

notre histoire sa génèse

puis tu es revenue

et moi prostré sur ma chaise

à défendre une thèse

 

une révolution s'est opérée alors dans mon cerveau

j'ai vu un dormeur se réveiller

mes rêves s'émerveiller

face à tant de beauté

j'ai apprivoisé mon coté charmeur pour devenir meilleur

je te vouerai un culte certain

j'aime les lvers lointain

je ne serai plus jamais serein

et si tu devais partir à nouveau

j'irai dans le tombeau

ma vie n'a de sens qu'avec ta présence

ma quintessence,tes errances

evanescence de mon esprit aussi profond que la nuit

tout comme ce puits dans lequel j'étais tombé

l'ombre de moi même, j'avais perdu les clés

de mon palpitant

merci de m'avoir laissé du temps

pour rentrer dans le rang

j'ai réoxygèné mon sang

si je vais dorenavant de l'avant

sache Claire que cela ne peut se faire sans ma muse

Si tu partais

je reviendrais dans le corps d'un autre homme

pour te séduire sans Opium...

une flamme qui fane

voilà mon âme

parfois j'ai plus de force

je ne suis qu'une écorce

j'amorce un tournant

jadis gamin éternel, dorénavant homme responsable

je vis dans un tunnel de sable

je suis une page

chaque jour j'écris ma vie

nos chemins, nos coups de gueule

seule tu ne seras plus jamais

et si tu partais

je t'écrirai une chanson

je t'offrirai un voyage

dans un paysage où mon pays sage

pour ouvrir ton esprit à la spiritualité

j'aimerai tant que tu aies des passions

toi ma plus belle raison

ma façon de te dire que je t'aime

c'est de t'accompagner sur le chemin de la vie

où l'acmée de ma poésie

si tu partais demain

j'accepterais mon destin

mais sache que tu seras toujours dans mon coeur

toi l'être chère

toi si sincère

parfois je ne me suis pas rendu compte de ma chance

je voulais juste faire quelques pas de danse

puis mon amour tu as su me faire trembler

révoltionner ma pensée

alors s'est opérée une bataille en moi

j'ai du me battre contre un double

toi la seule a apaisé mon trouble

j'ai gagné la guerre

déposé quelques vers sur mon cimetière...

pour toi l'être cher !

 

 

 

 

Phoenix.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :